Moyeu de roue AV 300TDI : révision et réglage

Entretenir une boite de vitesse, installer un différentiel autoblocant...

Modérateurs : LØLØ, The Pater

Règles du forum
En naviguant sur le site http://www.landroverfaq.com vous reconnaissez avoir lu ses Conditions d’Utilisation, vous déclarez les comprendre et vous acceptez d’y être lié de manière inconditionnelle. Si tel n'est pas le cas, merci de quitter immédiatement ce site.

Vous pouvez joindre autant d'images que nécessaire à vos messages A LA CONDITION EXPRESSE d'utiliser l'hébergement fourni par le site.

L'administrateur effacera systématiquement tout message contenant des photos hébergées chez Imageschack, Casimage, Wistiti ou tout autre hébergeur tiers sans sommation ni justification.
Répondre
Avatar du membre
The Pater
Modérateur
Messages : 12254
Enregistré le : 25/08/2004 8:19
Localisation : 06°27'46"E 45°50'29"N

Moyeu de roue AV 300TDI : révision et réglage

Message non lu par The Pater »

Moyeu de roue avant Defender 300TDI : révision et réglage

Image




Il y a longtemps, je m'étais dit qu'il faudrait que je démonte pour changer la graisse des moyeux de roues, et le joint quand mon Def arriverait à 200 000 km ou 10 ans.
Pris par le train train habituel, je ne l'ai pas fait, mais mon véhicule m'a rappelé à l'ordre par un freinage dyssémétrique à l'avant. L'huile de transmission fuyant par le joint de moyeu et centrifugée sur le disque de frein et imbibant une plaquette de frein.
Bon, le joint intérieur fusée ne remplissait plus son rôle. Il va falloir démonter la fusée et donc le moyeu. Autant changer aussi les roulements et joint de moyeu par la même occassion.

Bien noter que le moyeu n'a jamais été démonté auparavant et que donc le montage est celui de l'usine LR.


1. Démontage des pièces du véhicule


1.a. La Sécurité d'abord !

Placer le véhicule sur sol plat, différentiel central bloqué, première courte enclanchée et frain à main bloqué.

Je conseille de desserer, juste un peu, toutes les vis accessibles pendant que le véhicule est sur ses quatres roues et non sur chandelles. En effet, en cas de vis récalcitrantes, les efforts de desserages peuvent faire bouger le véhicule.

Image

Dans notre cas, il y a les écrous de roues, les vis de fixation de la main meneuse et les vis de fixation de l'étrier de frein.

Après avoir mis le véhicule sur chandelle, je conseille de placer la roue avec des planches sous le différentiel. De cette façon, s'il venait à bouger et la chandelle tomber, il ne descendra pas de beaucoup et préservera la mécanique du train avant n'ayant plus de roue.....et peut être vos doigts et pieds.

Image

J'ajoute aussi qu'il est préférable de travailler avec chaussures de sécurité montantes (au cas où vous lâcheriez le moyeu sur vos pieds lors du démontage) et avec lunettes.

Travaillez aussi, tant que cela est possible dans un local propre. C'est important lors du remontage.




1.b. Coupe du demi train avant

Image




1.c. Démontage moyeu

Desserer écrou de roue (douille 27), les vis de fixation de la main meneuse (douille de 17) et enfin vis de fixation étrier de frein (douille ou pipe 12 pans 13 mm)

Une fois la roue enlevée, on comprend mieux le problème de freinage. Une plaquette est imbibée d'huile de transmission (photo 3). Note, ces plaquettes ont 105 000 km.....il n'y a que les lâches qui freinent ! :lol:

Photo 3 :
Image


Enlever le cabochon de moyeu et faisant levier avec un gros tournevis entre celui-ci et la main meneuse.

Enlever le circlips d'arrêt axial de l'arbre de transmission (photo 4).

Photo 4 :
Image

Récupérer circlips et rondelles. Les rondelles (une seule réprésentée sur la coupe) sont trouvent entre le circlips et la main meneuse. Sur mon véhicule, il y en a deux.
Ces rondelles sont importantes. Elles permettent, selon leur épaisseur, d'avoir le bon jeu axial pour l'arbre de transmission. Ce jeu sera à vérifier au remontage et à régler si nécessaire.


Retirer l'étrier. Les vis ont été freinées, en usine, avec du frein filet bleu (freinage moyen). J'ai pris l'option de le demonter complétement pour faciliter le nettoyage. Prévoir une bassine pour récupérer le liquide de frein et l'huile de transmission par la suite.
Le tuyau d'arrivée de liquide de frein nécessite une clef plate de 11 mm pour être retiré.

N'oublier pas que dans la configuration de la photo 5, dévisser veut dire tourner la clef dans le sens des aiguilles d'une montre. Le contraire par rapport à quand vous étiez sous le véhicule ! :wink:

Photo 5 :
Image


Dévisser complétement les vis de fixation de la main meneuse. Ces vis ont été freinées, en usine, avec du frein filet bleu (freinage moyen).
Retirer la main meneuse.

Photo 6 montre bien que l'huile de transmission s'est bien mélangée avec la graisse et l'a même délavée, donnant ainsi un lubrifiant noirâtre visqueux.
A part le problème de freinage, il n'y a eu aucun signe de dysfonctionnement (bruit/température/tirage du véhicule vers la droite).

Photo 6 :
Image

Pris d'un doute j'ai vérifié de l'autre coté :
Image

C'est moins liquide, mais il y a le même problème c.à.d. mélange graisse huile. Allez hop démontage !



A ce stade, il m'a paru interessant de savoir quel était le jeu dans le montage des roulements de moyeu après 215 229 km et une lubrification exotique. Il ne faudra pas prendre le résultats pour une généralité, mais à tire d'information concernant ce véhicule et ce moyeu uniquement. D'ac ?

Donc, pour pouvoir utiliser mon comparateur, j'ai pris un support magnétique (photo 8 ) au boulot, ce qui simplifie la fixation du support. Sur la photo, le doigt du comparateur est sur le bout de l'arbre de transmission. Or l'arbre peut bouger dans la fusée lorsque l'on fait les mouvements de va et vient avec le moyeu pour lire le jeu axial. C'est donc réservé à ceux qui on l'habitude de corriger les erreurs de lecteur d'un comparateur en fonction du montage. La bonne position est bien sûr le doigt du comparateur sur la face de l'écrou de serrage.

Photo 8 :
Image

Le comparateur est très sensible et il faut bien tirer poussez axialement le moyeu sans le faire tourner, sinon les défauts de forme des pièces (comme par exemple la face de l'extrêmité de l'arbre de transmission), viendont fausser la mesure.

Résultats : 0.030 mm de jeu axial comme moyenne de plusieurs mesures.

Sur l'autre moyeu le jeu est nul, il y a donc une précharge, mais je ne peux pas la quantifier.


A ce stade, je me rends compte que la rondelle entre l'écrou de réglage et le roulement est d'un diamètre inférieur à la rondelle frein. Cela rend difficile le réglage en essayant de faire bouger celle-ci radialement gras avec un tournevis, un des réglages que j'avais préconisé quand on avait aucun outils de mesure.



Défreiner le contre écrou à l'aide d'un gros tournevis à lame traversante et masse et le desserrer.
J'utilise une douille de 52 mm avec carré 1/2 pouce (photo 9). Achetée en prévision d'un réglage selon le manuel d'atelier : au couple avec une clef dynamométrique.

Photo 9 :
Image


Une fois le contre écrou retiré, sans aucune résistance, même faible, j'ai refait la mesure du jeu axial. Résultat : 0.1 mm de jeu axial comme moyenne de pluieurs mesures. Donc, le serrage du contre écrou, a dans notre cas réduit le jeu de 0.070 mm.
Attention : la valeur dépend des tolérences de fabrications de la fusée et des écrous et aussi où se trouve la pièce fabriquée dans les tolérances. Donc la valeur de 0.070 mm ne sera peut être pas la même sur un autre véhicule. ne vous attachez pas à la valeur, mais au fait que le contre écrou change le réglage que vous avez fait avec l'écrou de réglage. Une telle conception de moyeu est....comment dire ? Ah voilà......"biiippp (censuré)".



Retirer la rondelle frein, dévisser et retirer l'écrou de réglage, retirer le moyeu complet.
Attention : il est lourd (cela dépend pour qui) et la bague intérieure du roulement extérieur (plein de lubrifiant) ainsi que la rondelle d'appuis risques de vous tomber sur le pieds ou le long de votre jambe :wink: .
Mais cela n'est pas un problème car vous ne travaillez pas sans vos chaussures de sécurité et votre bleu. Bien sûr.


Avant de démonter le joint de moyeu, notons bien le sens de celui-ci, tel qu'il a été monté en usine (photo 10 ).

Photo 10 :
Image

Cette photo mettra fin à de nombreuses discussions sur le sens de montage de ce joint. On a là le montage d'origine, à moins que l'opérateur en usine se soit trompé :wink: . Ce sens de montage semble en adéquation avec un moyeu lubrifié à la graisse et une utilisation TT en ambiance polluée.

Ajout du 31 mars 2007 : voir à la fin de ce sujet la différence de montage netre le joint FTC 2783 et le joint FTC 4785




1.d. Démontage fusée


Dévisser les six vis de fixation de la fusée visibles sur la photo 11.
Utilisez une douille de 17 mm.
Ne pas oublier de placer un récipient pour récupérer l'huile de bol, surtout si vous n'avez pas vidangé le bol auparavant. Le récipient pourra récupérer la graisse fluide pour ceux qui ont leur bol lubrifié avec de la graisse (TEXACO Molytex EP 00 préconisée par LR).

Photo 11
Image


Les vis de fixation de la fusée sont freinés avec du frein filet rouge en usine. Je suppose que c'est de la Loctite 270 comme préconisé dans le manuel d'atelier.

Retirer rondelle tôle par boue.

Image

Démonter la fusée doucement, puis l'arbre de transmission avec le joint homocinétique. Tout vient sans résistance.


Image


J'avais prévu une vieille chemise pour poser l'arbre et le joint homocinetique. Petite erreure, c'est un tissu pelucheux. Je vais devoir bien nettoyer l'arbre avant de le remettre.


Image



2. Démontage des pièces et inspection


2.a Arbre de transmission

Je ne le dessassemble pas plus que cela.

Une inspection des portées de joint ne montre qu'une faible usure de surface.

Photo 16 : portée joint coté pont. Notons les facettes de rectif : finition qui laisse à désirer et quelques traces de corrosion.
Image

Photo 17 : petit diamètre : portée joint intérieur fusée, rien à dire. Grand diamètre : chemin de roulement du roulement à aiguille. Si ce n'était pas le roulement de guidage de l'arbre (il ne reprend que de gros efforts que roues braquées et sous couple) j'aurai changé l'arbre. L'état réel du chemin de roulement est avec un binoculaire, moins alarmant que laisse supposer la photo.
Image

Avec le binoculaire :

Image


Pour ce qui est des cannelures :

Photo 18 : coté main meneuse
Image


Photo 19 : coté diff de pont.
Image

Les détériorations me semblent faibles et plus ou moins normales pour le kilométrage. Je garde tel quel l'arbre.


2.b Nettoyage des pièces

Toutes les pièces démontées sont dégraissées, sauf l'arbre de transmission, pour une meilleure inspection.

La fontaine avec un dégraissant répondant à des normes de sécurité et comble du rafinement : chaud. Je préfère cela au pinceau triclo/white spirite.

Image

Cela séche.
Ne pas oublier d'enlever le joint papier au cuteur de la main meneuse.

Notez le revêtement de l'établi.

Image


Et déjà les mauvaises surprises : les pistons d'étrier de frein sont à changer. Mais cela ne rentre pas dans ce sujet, donc.... mais pas très heureux.

Image



2.c dessassemblage roulements de moyeu et vérification moyeu


Joint enlevé avec un gros tournevis.
Marquage sur le joint (tous le 90°) : FALP / IN.52736 / CFW / 2. (note : la marque c'est CFW et FALP indique le type)
Sera remplacé par un SKF CR

Bagues extérieures des roulements (cuvettes) enlevées avec un chasse goupille. J'ai pas réussi à mettre la main sur un jet en métal tendre de dimensions adéquates. Mea culpa. J'ai voulu reproduire la méthode indiquée dans le manuel d'atelier. Résultat, j'ai refoulé du métal au niveau de l'épaulement de la portée du roulement, malgré mes précautions d'où l'importance d'un outil en métal tendre...je le savais.... :wink:
Pour le deuxième moyeu, j'ai utilisé un extracteur à inertie. C'est plus rapide, on ne se tape pas sur les doigts et on ne marque pas le moyeu.

Image


Image

L'état des portées des cuvettes et et du joint sont en bon état, sauf le petit refoulement de matière. J'ai diminué la "bosse" à la pierre. La bosse est toujours visible mais insensible au doigt. J'espère que cela sera bon (j'ai vu pire...), l'avenir nous le dira.


Le roulement coté extérieur a subit l'incompétence du monteur à l'usine Land Rover. La cage a été déformée au montage (flèche rouge sur photo 28 ), surement quand le monteur à freiner les écrous de moyeu. Heureusement que la déformation est faible.


Pour le moyeu opposé, les portées sont correctes, les roulements ont plus souffert de la lubrification moins optimum ( poli mirroir plus important). Mais ils auraient pu faire encore bien des km.


Photo 28 :
Image


Le dessassemblage des ensembles cage/rouleaux/bagues intérieures (cônes) est ensuite fait à l'aide d'une bonne vieille tenaille coupante.

Image

Les traces marrons sur les chemins de roulements sont du lubrifiant/liquide de nettoyage.

A la loupe, on voit que le monteur à fait une co.nerie de plus. Il y a des traces d'enfoncement des rouleaux dans la cuvette, typique du montage des roulements séparables quand on assemble sans donner de petits mouvements de rotation, ou lorsque l'on serre les écrous à partir d'un jeu important, sans faire tourner une bague par rapport à l'autre.

Mais bon, malgré ces points, les roulements ont fonctionné de façon satisfaisante, et malgré aussi un léger poli mirroir, on peut considérer la lubrification comme adéquate.

Les roulements de l'autre moyeu ne portent pas de traces de montage, mais l'aspect poli mirroir plus marqué montre une lubrification moins satisfaisante.

Les quatres roulements d'origines auraient pu être remontés.

Roulements d'origine :
Cuvettes : TIMKEN LM 603011 fabriquées en France
Cônes : TIMKEN LM 603049 fabriqués aux USA

Roulements de remplacement :
Cuvettes : SKF LM 603011/Q fabriquées en Allemagne
Cônes : SKF LM603049/Q fabriqués en Allemagne


Mesure de l'épaisseur des disques, qui a première vue semblent en bon état.
Sur le disques il est indiqué que l'épaisseur mini est de 13 mm et on trouve :
Image

Donc démontage des disques (douille 14 mm 12 pans) et poubelle.


Les filetages du moyeu sont nettoyés :

Image

Il en est de même pour les filetages dans le porte moyeu. Les vis sont bien sûr nettoyées.
Note : les filetages des vis de fixation du disque, de la main meneuse et de la fusée sont tous, pour ce véhicule en ISO M10 au pas de 1.5 mm.





2.d. Dessassemblage roulement à aiguille et joint internes de la fusée


Sur la photo 24 ci dessous on voit le roulement à aiguilles qui est en fait une douille à aiguille INA HK 4016, et le joint en-dessous, un joint dit "spi" avec la lèvre dirigée vers l'extérieur du moyeu. Ce dernier point est étonnant car normalement, dans le milieu industriel, la lèvre doit être dirigée vers le coté huile si l'on veut éviter des fuites.

Photo 24 :
Image

Démontage de la douille à aiguille et du joint à l'aide d'un extracteur à inertie.

Image

Voilà :

Image

Le joint porte la référence FALP / IN,53275 / CFW / 20.


L'état de la fusée (photo 37) semble à premier abord bon, mais la portée du joint a un peu souffert (gorges créées par l'usure au droit des lèvres). Le coté poli mirroir des portées des roulements montre qu'il y a eu usure abrasive sans aucune conséquence.

Photo 37 :
Image

De l'autre coté, la deuxième fusée est en bien meilleur état au niveau portée joint, mais moins bon coté portée roulement intérieur, mais meilleur coté extérieur.

Image

Je décide de changer les deux fusées par des neuves.





3. Remontage des pièces

Note : le remplacement des disques, la rénovation des étriers et le changmenet des flexibles de freins est passé sous silence. C'est pas le sujet.

3.a Assemblage moyeu (mise en place roulements et joints)

Pour mettre en place les cuvettes dans le moyeu, on peut utiliser l'ancienne cuvette que l'on aura ouvert à l'aide d'une disqueuse. Ne pas oublier le port de lunettes de sécurité !!!! Ebavurer la pièce !

Image

Pièce finie :

Image

Travailler dans un local propre sans courants d'airs et sur un établi propre afin d'éviter que de la poussière se mélange avec la graisse.

Enduire les portées de graisse, mettre en position la cuvette (dans le bon sens ) et la cuvette ouverte par dessus. Avec un outil approprié (un tube en acien doux dont la face est bien perpendiculaire à son axe, par exemple) enfoncer en tapant avec un marteau.
La cuvette ouverte se retire très facilement à la main.

Les outils doivent êtres propres !

Image

La graisse préconisée par Land Rover est une graisse à savon de lithium multi usage de consistance NLGI 2. Pour ma part j'utilise la graisse SKF LGWA 2 prévue pour les roulements de roues.

Renouveler l'opération pour l'autre cuvette et s'assurer que les deux cuvettes sont contre l'épaulement de leur portée dans le moyeu.

Placer le moyeu pour avoir le coté joint vers le haut.

Mettre de la graisse entre les deux cuvettes et sur les chemins de roulements.
Prendre un cône (ensemble bague intérieure/cage/rouleaux) et bien enduire de graisse et essayant de la faire pénétrer sous la cage.

Mettre en place le cône et remplir de graisse l'espace au dessus du roulement assemblé.

Prendre un joint et graisser le diamètre extérieur. Le mettre en position comme sur la photo 10 de ce sujet. Enfoncer à la main et finir soit en tapotant avec un marteaux léger en faisant des mouvement de rotation en suivant la périphérie du joint , ou mieux intercaller une rondelle ou une plaque plane et assez épaisse en enfoncer le joint à l'aide d'un marteau.


Couvrir le moyeu en attendant sa mise en place sur la fusée. Perso, je mets le moyeu dans un sac poubelle neuf.

Image

Juste avant le montage, mise en place du disque de frein.
RR VM 1992 avait montré l'astuce d'utiliser une roue pour devisser, visser les vis de fixations quand on n'a pas d'étau adéquate à portée de main.

Image

Mettre de la Loctite 2701 (remplace la 270), sur les vis et serrer à 73 Nm.

(Edit du 03 Novembre 2009 : je crois que je me suis fait avoir par le distributeur de matériel de transmission qui m'a vendu le frein filet. La 2701 n'est qu'une évolution de la 270 )
Frein filet.JPG



Image





3.b Assemblage fusée (mise en place douille à aiguilles, joint et buté de transmission)

Lubrifiez la portée du joint et de la douille, avec si possible l'huile de pont, sinon avec une graisse lithium minérale.
Le joint et le roulement à aiguille sont mis à l'aide d'une douille de frappe adéquate. Vous pouvez utiliser un tube en metal doux dont la face est bien perpendiculaire à l'axe du tube.

Image


Pour mettre les bagues de butée de joint homocinetique, je conseille vivement de la chauffer. J'ai utilisé un chauffage par induction, mais vous pouvez aussi le mettre au four (en l'absence de votre femme !) à 150-180°C.
La première bague a été chauffée à 110°C, et ce fût limite, la bague de descendant pas complétement en place. J'ai dû finir un tapottant avec un marteau avant qu'elle ne se refroidisse de trop. La deuxième à 130°C s'est mise en place dès le premier coup.

Image

Voilà le travail, manque plus qu'une douille à aiguiles à mettre.

Image




3.c Mise en place de la fusée et du moyeu

S'assurer que le volant est droit (roues non braquées) et monter l'arbre de transmission.

Image

Mettre très peu de graisse sur le joint qui se positionne entre la fusée et le porte moyeu pour que le joint reste en place.
Positionner la fusée sur l'arbre de transmission avec de légers mouvement de rotation afin de limiter la détérioration possible de la lèvre du joint. Attention à l'état des cannelures qui pourraient abîmer le joint lors du passage de celui ci sur les cannelures.
Mettre en place la fusée et tenant l'arbre de transmission en butée par les cannelures. Faire en sorte que le méplat au niveau du filetage soit en partie haute. Ceci est important pour que les rondelles reposent par leur poids sur le méplat et non le filetage et qu'elles coulissent mieux.

Image

Enduire les vis de fixation de Loctite 2701, mettre la rondelle pare boue et serrer à la main, ou avec douceur avec un outil) pour vérifier qu'il n'y a pas de point dur pouvant nuire au bon serrage au couple.

Serrer les vis de fixation à 65 Nm.

Image

Vérifier que les rondelles, celle entre l'écrou de réglage et le cône et celle entre les deux écrous peuvent coulisser librement sur la fusée. Dans le cas contraire le réglage au couple des roulements serait faussé. Si cela ne coulisse pas, meuler un peu l'alésage des rondelles.

Graisser le cône (ensemble bague intérieure/cage/rouleaux de roulement), nettoyer rondelle (celle qui se place entre l'écrou de réglage et le cône) et écrou de réglage. Graisser l'écrou. Les placer pour les avoir à portée de main quand vous mettez le moyeu sur la fusée.

Mettre le moyeu sur la fusée tout en imprimant de léger mouvement de rotation.
Si jamais il y a un point dur (le cône coté intérieur s'est légérement mis de travers par exemple), ne pas taper sur le moyeux pour pousser le cône mais prendre un jet de petite dimension en taper sur la bague intérieure en faisant très attention de ne pas taper malencontreusement sur la cage.

Monter tout de suite le cône extérieur.

Image

Placer rondelle et écrou de réglage.

Serrer à la main l'écrou tout en faisant tourner le moyeu pour que les roulements se mettent en place correctement sans se coincer ou marquer les pistes.



3.d Réglage des roulements de moyeu

Serrer l'écrou de réglage à 50 Nm tout en faisant tourner le moyeu.

Image

Vérifier que le moyeu est libre de tourner et qu'il n'existe aucun jeu axial dans le montage.

Image

Je conseille de dévisser l'écrou et de recommencer l'opération au moins une fois, sans faire tourner le moyeu, mais en tenant correctement la clef dynamométrique (une main sur la poignée pivotante et l'autre main appliquant le couple) pour quelle soit bien dans l'axe.

Dévisser l'écrou de réglage de 90° et resserrer à 10 Nm.

Mettre en place la rondelle frein et le contre écrou après avoir néttoyé et garissé ceux-ci.

Serrer le contre écrou à 50 Nm.

Rabattre la rondelle frein sur le contre écrou.

Image

Puis sur l'écrou de réglage.

Cette méthode de réglage est celle du manuel d'atelier LR du 300 Tdi. Le jeu axial final est négatif, c'est à dire que le montage est préchargé.
Une vérification au comparateur montre qu'il n'y a pas de jeu (même résultats pour les deux moyeux).
S'il existe un jeu c'est soit :
1) vous n'avez pas mis en rotation le moyeu suffisamment pour que les rouleaux se mettent en place
2) soit les filets et la face de l'écrou ou/et les filets de la fussée sont mal graissés et/ou détériorés ce qui entraine un point dur.
3) vous avez utilisé l'ancienne rondelle frein déformée
4) la rondelle d'appuis entre écrou de réglage et roulement bloque sur le filetage
5) vous accumulez les points ci-dessus.



3.e Réglage du jeu axial de positionnement de l'arbre de transmission

(Edit du 16/04/2012: Quand on braque les roues, le joint homocinétique se place automatiquement par rapport à l'axe de pivot de direction. Dans le cas contraire des contraintes internes supplémentaires dans le joint homocinétique, dans les roulements de roues, voir même une usure prématurées de la bague de butée du joint homocinétique peuvent apparaitre. De plus si le joint est trop loin de sa position décrite ci-dessus, il s'auto positionnera, mais avec de fortes contraintes. Il faut donc absolument que l'arbre puisse coulisser librement dans la main meneuse, mais que sa liberté axiale soit limitée et proche de la position idéale.
Il ne faut donc pas monter à l'avant des mains meneuses qui ne permettent ni le coulissement libre de l'arbre, ni le réglage du jeu.)

Monter la main meneuse, sans oublier le joint papier.

Vous pouvez au préalable rajouter de la graisse dans le moyeu. Mais trop de graisse augmente la température de fonctionnement. Il ne faut pas bourrer de graisse.

Visser les vis de fixation à 65 Nm. Il n'est pas indiqué, dans le manuel, qu'il faille mettre du frein filet.

Mettre les rondelles d'origine, dans le même ordre que lors du démontage et mettre le circlips.
Introduire une vis M10x150 (identique à la vis de main meneuse) dans l'arbre de transmission et monter le comparateur pour que le doigt de celui-ci soit au contact avec la face de l'arbre. Photo ci-dessous :

Image

Mesurer le jeu axial de l'arbre par rapport à la fusée. Le jeu doit être entre 0.080 mm et 0.250 mm.
Résultat : 0.100 mm coté conducteur et 0.160 mm coté passager.
Si le jeu n'est pas dans l'intervalle recommandé, démonter circlips et rondelles. Mesurer l'épaisseur des rondelles afin de commander une nouvelle rondelle d'épaisseur adéquate, si nécessaire.

Enlever la vis de l'arbre et mettre le cabochon.


Ensuite :
1) Monter l'étrier de frein (vis de fixation : 82 Nm) et la tuyauterie de liquide de frein.
2) monter les plaquettes de frein
3) Purger le système de freinage

Image

4) Monter les roues et serrer au couple (couple de serrage selon le type de jantes)
5) Enlever les chandelles et faire l'appoint d'huile (ou de graisse) dans les bols de direction. Faire l'appoint du pont en huile.
6) Aller faire un essai routier sans oublier de bien pomper avec la pédale de frein moteur tournant avant le premier roulage


Diverses réflexions :

1) Sachant que tôt ou tard l'huile de transmission se retrouvera dans le moyeu, je recommande d'utiliser une graisse dont l'huile de base est minerale. En effet les huiles de pont sont miscibles avec les huile minerales, et il n'est pas sûr que toutes les graisses synthétiques soient compatibles avec une huile de transmission.

2) Le moyeu ayant du jeu à l'origine est aussi celui dont les roulements portent des traces de mauvais montage. Le monteur ne devait pas avoir de conscience professionnelle ce jour là.

Voilà.


Edite du 31 mars 2007

Suite à certaines remarques sur le positionnement de mon joint, j’ai fait quelques recherches :

Tout d’abord, il y a deux références de joints montés sur les 300 Tdi.

Cliquer dessus pour avoir la grandeur nature et pouvoir lire
Image

Le joint d’origine que vous avez en photo lors de me opérations de maintenance sur le moyeu est le joint FTC 2783.

J'ai acheté un joint FTC 4785 ce matin chez le concessionaire LR : 5,33 Euros.

Mon joint FTC 2783 monté il y a 11 ans et le FTC 4785 sont tous les deux de même marque : CFW.


Commençons par comparer les types et forme des lèvres.

La première photo ( photo 56 ) montre le joint FTC 4785. Celui monté sur les véhicules à partir du chassis TA987747

Image

La lèvre A agit comme un "V-ring" et vient contre la flasque de la fusée. Cette lèvre centrifuge la pollution qui lui arrive en contact.

La lèvre B est en fait du type double lèvres, lèvres assez ecartées l'une de l'autre. C'est typique des lèvres faites pour exclure la pollution. Elle va bien coté extérieur moyeu.

La lèvre C qui est de même une double lèvre, mais cette fois-ci rapprochée convient mieux à la rétention de lubrifiant type graisse qu'à l'exclusion. Elle vient bien sûr coté intérieur moyeu.



La deuxième photo maintenant (photo 57 ). Elle concerne le joint FTC 2783 des (V)LA930456 au (V)TA987746 (mon 90 est dedans).

Image

On remarque bien que la lèvre B du FTC 2783 est bien du même type que la lèvre B du FTC 4785 et il en est de même pour la lèvre C.

Donc sur les deux photos ( 56 et 57 ) le coté extérieur moyeu est en haut et le coté intérieur moyeu est en-bas. C'est la forme des lèvres qui le dicte.

Or vous noterez que les armatures des joints sont sur la photo en sens opposés !

Pour avoir les lèvres d'exclusion vers l'extérieur et les lèvres de rétention vers l'intérieur il faut donc monter :

Le joint FTC 2783 comme ceci :

Image

Et le joint FTC 4785 comme ceci.

Image


Land Rover ne s'est pas trompé de sens en montant mon joint en usine, n'en déplaise à certains !

Le manuel d'atelier donne bien le bon sens de montage et le bon positionnement pour le joint FTC 2783 des premiers 300 Tdi.

Par contre le manuel d'atelier ne donne pas le bon montage pour le FTC 4783. AMHA, LR n'a peut être pas jugé utile d'y ajouter des précisions (les mises à jours ont un coût) et a préféré indiquer clairement le sens et la position du montage sur le joint lui-même :

Image

"FIT TO DEPTH 4 MM" = Placer le joint à une profondeur de 4 mm. (par rapport à la face du moyeu)

"THIS WAY TO STUB AXLE" = Coté vers porte fusée.


Remarque pour ceux qui étaient équipés de joints FTC 2783 et qui montent un joint FTC 4785 : veuillez vérifier que la surface de frottement de la lèvre A n'est pas trop détériorée par la corrosion, sinon vous allez perdre rapidement l'avantage, non négligeable, de cette lèvre.


Au final, je remercie Normand1400 pour ces remarques m'ayant amené à cette conclusion défintive et mettant fin aux rumeurs de joint montés à l'envers alors qu'ils étaient dans le bon sens.

A+
Modifié en dernier par The Pater le 23/04/2014 9:05, modifié 12 fois.
Ingénieur :
Personne faisant un travail divinatoire de précision basé sur des informations peu fiables données par des personnes peu qualifiées, voire ignorantes.
=>, magicien, devin, sorcier
Avatar du membre
The Pater
Modérateur
Messages : 12254
Enregistré le : 25/08/2004 8:19
Localisation : 06°27'46"E 45°50'29"N

Message non lu par The Pater »

Voilà, fini de monter ce jour. Heureux que les rondelles limitant le jeu axial de l'arbre soient bonnes sinon il fallait attendre encore deux à trois jours mini avant de reprendre le Def.
J'aime bien les Béhémes, mais je préfère rouler avec mon Def.

Malgré le fait que les pistons neufs ne poussent pas les plaquettes pendant la purge, l'essai routier a montrer un freinage symétrique et normal. Il a fallu l'assistance à dépression pour que les pistons bougent. Ce point me chagrine. On verra.

L'essai routier a commencé par une vitesse moyenne (50-70 km/h) avec freinage sur 20 km. Il faut aussi laisser la graisse se repartir correctement, et il est normal au début que la température soit légérement supérieure à la normale (comparée avec l'arrière).

Descente avec moteur coupé pour écouter les bruits de frottement (au cas où le voile du disque serait audible) et freinage sans assistance OK.
Normalement, lors de changement de disques, il aurait fallu que je vérifie le voile de celui-ci monté.

Puis 20 km à 120 km/h sur voie express et sortie et arrêt sans toucher aux freins afin de juger l'échauffement des roulements seuls. Tout juste tiède et moins chaud que les 10 premiers km.

Normalement la température de fonctionnement devra diminuer avec les km, la graisse se répartissant mieux et la précharge diminuant (comme pour les différentiels).

Sur faible pente, le Land, moteur arrêté, se met en mouvement par la seule force de la gravité et va droit.

Le test routier est à première vue concluant.

A+
Ingénieur :
Personne faisant un travail divinatoire de précision basé sur des informations peu fiables données par des personnes peu qualifiées, voire ignorantes.
=>, magicien, devin, sorcier
Avatar du membre
Frédéric_Dept79
Habitué
Messages : 2396
Enregistré le : 03/06/2004 16:49
Localisation : Niort (79) - France

Message non lu par Frédéric_Dept79 »

Et ben :)

Un manuel d'atelier en couleur, terrible ;)

Bon je dois respecter moins de 10% de tes commentaires, mais total respect, c'est moi qui bosse mal.

@+
(I was)Always in a Land Rover (1995-2012) Ayé il est parti :)
Save the Planet, Kill an Ecologist
Avatar du membre
Mauresque
Webmaster
Messages : 3819
Enregistré le : 06/05/2004 12:53
Localisation : Caromb, Vaucluse (84)
Contact :

Message non lu par Mauresque »

Clap, clap, clap !!!

Toutes mes félicitations Philippe, et merci pour ce bel article richement documenté.

Quel plaisir ce doit être de travailler dans de pareilles conditions quasi-cliniques, et avec l'outil adapté en toute circonstance...

Une question toutefois : qu'est-ce qui a motivé le changement de fusées ? Perso j'aurais remonté celles d'origine. Si tu voyais les miennes tu prendrais peur je pense :D
In a world without walls and fences, who needs Windows and Gates ?
Avatar du membre
Frédéric_Dept79
Habitué
Messages : 2396
Enregistré le : 03/06/2004 16:49
Localisation : Niort (79) - France

Message non lu par Frédéric_Dept79 »

Mauresque a écrit :.../...
Une question toutefois : qu'est-ce qui a motivé le changement de fusées ? Perso j'aurais remonté celles d'origine. Si tu voyais les miennes tu prendrais peur je pense :D
Et les miennes il a une attaque direct :lol:
(I was)Always in a Land Rover (1995-2012) Ayé il est parti :)
Save the Planet, Kill an Ecologist
Avatar du membre
The Pater
Modérateur
Messages : 12254
Enregistré le : 25/08/2004 8:19
Localisation : 06°27'46"E 45°50'29"N

Message non lu par The Pater »

Mauresque a écrit : Une question toutefois : qu'est-ce qui a motivé le changement de fusées ? Perso j'aurais remonté celles d'origine. Si tu voyais les miennes tu prendrais peur je pense :D
Disons la volonté d'avoir une portée de roulement et de joint nickel, dans les mêmes cotes que l'origine a été une motivation.

Mais il est vrai que les anciennes fusées sont réutilisables. D'ailleurs, elles sont emballées et protégées pour le cas où un problème roulement détériore de trop les nouvelles fusées. On ne sait jamais.

A+
Ingénieur :
Personne faisant un travail divinatoire de précision basé sur des informations peu fiables données par des personnes peu qualifiées, voire ignorantes.
=>, magicien, devin, sorcier
Avatar du membre
The Pater
Modérateur
Messages : 12254
Enregistré le : 25/08/2004 8:19
Localisation : 06°27'46"E 45°50'29"N

Message non lu par The Pater »

Frédéric_Dept79 a écrit : Un manuel d'atelier en couleur, terrible ;)
C'était aussi l'un des buts. Mais c'était aussi pour vérifier certains points suite au sujet "précharger ou ne pas précharger les roulements de moyeu".
Bon je dois respecter moins de 10% de tes commentaires, mais total respect, c'est moi qui bosse mal.
Tu auras remarqué que j'ai quand même marqué un moyeu par l'utilisation d'un outil inadapté.

Je crois aussi que j'ai mis trop de graisse. J'ai fait mes 53 km ce matin et j'ai enlevé les cabochons. La graisse tend à vouloir sortir par les cannelures. Ce soir je démonte les mains meneuses et j'enlève un peu de graisse.
J'ai mal dosé la quantité de graisse quand j'en ai ajouté dans la cavité de la main meneuse avant de mettre en place celle-ci. Enfin, je pense.

A+
Ingénieur :
Personne faisant un travail divinatoire de précision basé sur des informations peu fiables données par des personnes peu qualifiées, voire ignorantes.
=>, magicien, devin, sorcier
Avatar du membre
tinkerland
Habitué
Messages : 190
Enregistré le : 05/07/2006 14:21
Localisation : 78 Chapet
Contact :

Message non lu par tinkerland »

Tres bon article bien documenté
L'atelier n'est pas mal non plus avec l'outillage qui va avec pas de quoi etre jaloux.... :D
Avatar du membre
Petrone
Habitué
Messages : 102
Enregistré le : 06/03/2007 15:30

Message non lu par Petrone »

Article impressionnant (l'atelier aussi :wink: )

Très pédagogique et les commentaires sont bienvus

Félicitations
Avatar du membre
arthur31
Habitué
Messages : 443
Enregistré le : 28/12/2004 15:26
Localisation : albi

Message non lu par arthur31 »

:D ptain que c'est beau ...
on en pleurerait.. :wink:

encore 250 articles comme ça et je me lance dans la meca.
vraiement super tout ce qu'il faut pour comprendre

bravo
ils ne savaient pas que c'etait impossible ,alors ils l'on fait........
Avatar du membre
Pat à caisse
Habitué
Messages : 113
Enregistré le : 05/06/2005 11:32
Localisation : St Hippolyte du Fort (30)
Contact :

Message non lu par Pat à caisse »

Bonjour,

Comme les autres : admiratif et respectueux :shock:

Quelqu'un pourrait-il le refaire à l'africaine ? à cause du manque de place dans la benne quand je voyage :lol:

En tout cas, cela fait réver et je suis sûr que même beaucoup de garages, concession et autres ateliers ne sont pas aussi bien équipés.

Merci pour la pédagogie même si je n'en utiliserai pas l'intégralité faute de moyen.

Patrick
Tout est relatif...
Avatar du membre
Frédéric_Dept79
Habitué
Messages : 2396
Enregistré le : 03/06/2004 16:49
Localisation : Niort (79) - France

Message non lu par Frédéric_Dept79 »

Pat à caisse a écrit : .../...
Quelqu'un pourrait-il le refaire à l'africaine ? à cause du manque de place dans la benne quand je voyage :lol:
.../...
Ca pourrait ressembler à ça mais quand je bosse j'arrive pas à prendre des photos en même temps :D , sinon j'ai fait la même chose au niveau démontage-remontage, dans mes conditions persos (j'allais dire propre mais le mot est mal adapté :D )

;)
(I was)Always in a Land Rover (1995-2012) Ayé il est parti :)
Save the Planet, Kill an Ecologist
Avatar du membre
The Pater
Modérateur
Messages : 12254
Enregistré le : 25/08/2004 8:19
Localisation : 06°27'46"E 45°50'29"N

Message non lu par The Pater »

Frédéric_Dept79 a écrit : mais quand je bosse j'arrive pas à prendre des photos en même temps :D ,
Il existe la fonction retardateur (10 secondes, cela laisse le temps de se mettre en place) ou la phrase magique "Chère Kléde13, avant d'aller papoter avec ma moitié, auriez vous l'obligeance d'appuyer sur le déclancheur quand je vous le demanderai ?"

A+

PS : et en plus il y a une ambiance très sexe avec son bleu lègérement ouvert laissant voir son décolté, la texture de ses seins et sa lingerie....
Modifié en dernier par The Pater le 25/07/2008 10:11, modifié 1 fois.
Ingénieur :
Personne faisant un travail divinatoire de précision basé sur des informations peu fiables données par des personnes peu qualifiées, voire ignorantes.
=>, magicien, devin, sorcier
Avatar du membre
Frédéric_Dept79
Habitué
Messages : 2396
Enregistré le : 03/06/2004 16:49
Localisation : Niort (79) - France

Message non lu par Frédéric_Dept79 »

The Pater a écrit :
Frédéric_Dept79 a écrit : mais quand je bosse j'arrive pas à prendre des photos en même temps :D ,
Il existe la fonction retardateur (10 secondes, cela laisse le temps de se mettre en place) ou la phrase magique "Chère Kléde13, avant d'aller papoter avec ma moitié, auriez vous l'obligeance d'appuyer sur le déclancheur quand je vous le demanderai ?"

A+
Oui mais :D déjà Philippe tu travailles avec des gants, un bleu quasi neuf, dans un local quasi clinique, moi je suis dans le rude, dans le crade, en plus quand je mécanique j'aime pas la compagnie inactive, et mon côté ours mal léché ressurgit fortement (avec moult lancé d'outils divers et variés quand les choses me résistent, ou pire, cassent devant ma persévérance pleine de délicatesse), bref, dans mon contexte, pas bonne idée ta soluce ;)
(I was)Always in a Land Rover (1995-2012) Ayé il est parti :)
Save the Planet, Kill an Ecologist
Avatar du membre
Normand 1400
Habitué
Messages : 1360
Enregistré le : 12/01/2006 13:16
Localisation : Pays de Caux profond

Message non lu par Normand 1400 »

Je me sens moins seul tout à coup, à bosser dans un atelier où on peut manger par terre :wink:

Quelques compléments :
  • tes demi-arbres sont en très bon état, donc la vérification est superflue dans ton cas. Mais, pour ceux qui tirent sur la mécanique, il faut vérifier l'absence de fissures sur la tulipe du joint à billes (partie extérieure) et sur la noix (partie intérieure). Cela peut se faire sans démontage et donne une idée de l'état de cette pièce.
    De même, le joint ne doit comporter aucun point dur quand on le braque à la main. Attention, durant ces manipulations et la dépose repose du demi arbre, à ne pas appuyer la tulipe sur l'arbre ; ça crée un minuscule défaut à la surface de l'arbre qui peut amorcer une fissure de fatigue.

    Disques de freins : penser à vérifier le voile avant dépose. Pour ma part, je vérifie le voile et l'épaisseur résiduelle sur véhicule ; ça évite d'avoir à tout redéposer si, en dépit d'une épaisseur résiduelle acceptable, on fait la vérification du voile au remontage et qu'elle s'avère à ce moment négative.

    Joint d'étanchéité du moyeu : il faut respecter un retrait compris entre 4,9 et 5,3 mm par rapport à la face arrière du moyeu. Sinon la lèvre n'est pas étanche ou s'use prématurément. JF avait donné sur son site une astuce pour réaliser un outil permettant de respecter cette cote.
Si ce que je raconte n'est pas clair, je peux retrouver des photos et y mettre quelques commentaires.

Et quelques questions :
  • quels jeux radiaux avais-tu entre fusée et bagues intérieures?

    La dépose des butées axiales des demi-arbres était-elle vraiment nécessaire?

    Pourquoi n'as-tu pas profité du remplacement des fusées et roulements pour monter une entretoise te permettant de précontraindre correctement tes roulements?
Avatar du membre
Pat à caisse
Habitué
Messages : 113
Enregistré le : 05/06/2005 11:32
Localisation : St Hippolyte du Fort (30)
Contact :

Message non lu par Pat à caisse »

Re,

J'ai également noté aussi la beauté des gants, heureusement, sur la première photo, la côte ou le bleu laisse apparaître quelques taches de graisse. Ouf.

Chez moi cela a commencé comme cela
Image
Bac de récup pour pas tout pourrir
Image
une concession, le tapis
Image
La suite du reportage projeté,
Image
mais désolé pour Eric, j'ai pas pensé à faire toutes les photos. Heureusement car The Pater l'a trés bien fait, et avec humour et pédagogie ce qui ne gache rien.

Sans parler de cette invitation au voyage. A défaut de voir les chutes d'Iguaçu, j'irai volontier voir la fontaine lavante à eau chaude du Pater. :lol:
Tout est relatif...
Avatar du membre
The Pater
Modérateur
Messages : 12254
Enregistré le : 25/08/2004 8:19
Localisation : 06°27'46"E 45°50'29"N

Message non lu par The Pater »

Frédéric_Dept79 a écrit : en plus quand je mécanique j'aime pas la compagnie inactive,
Même si elle a un beau décolté, une petite jupe et qu'elle s'accroupit souvent (laissant entrevoir...) pour voir l'avancement du boulot ?

Tiens, cela me rappelle que j'avais supervisé un changement de roulement dans une carrière dans le sud de la France, en plein été avec le constructeur du crible. Etait près de nous une jeune étudiante de l'école des Mines d'Arles faisant un stage pratique en entreprise.
Elle était en bleu (couvert de poussière de calcaire), chaussure de sécurié et casque sur la tête, mais à cause de la chaleur, comme nous, le bleu n'était pas complétement fermé. Non seulement elle était bien faite, mais on voyait son sous tif et bien plus lorsqu'elle se penchait.

J'y pense encore....

A+
Ingénieur :
Personne faisant un travail divinatoire de précision basé sur des informations peu fiables données par des personnes peu qualifiées, voire ignorantes.
=>, magicien, devin, sorcier
Avatar du membre
The Pater
Modérateur
Messages : 12254
Enregistré le : 25/08/2004 8:19
Localisation : 06°27'46"E 45°50'29"N

Message non lu par The Pater »

Normand 1400 a écrit :tes demi-arbres sont en très bon état, donc la vérification est superflue dans ton cas. Mais, pour ceux qui tirent sur la mécanique, il faut vérifier l'absence de fissures sur la tulipe du joint à billes (partie extérieure) et sur la noix (partie intérieure). Cela peut se faire sans démontage et donne une idée de l'état de cette pièce.
Si j'étais du genre "tape dur" en TT et pied lourd en courtes, j'aurai demandé à un de mes collègues de vérifier cela. Nous avons un matériel à ultra sons qui permet de mettre en valeur les micros fissures en sous couche des chemins de roulement.....mais il n'est pas dans le bureau d'à coté.

Disques de freins : penser à vérifier le voile avant dépose.
Pourquoi avant dépose ?


Joint d'étanchéité du moyeu : il faut respecter un retrait compris entre 4,9 et 5,3 mm par rapport à la face arrière du moyeu. Sinon la lèvre n'est pas étanche ou s'use prématurément.
J'avais entendu effectivement cela.
Les joints démonté sont ceux montés en usine et qu'ils ont donné satisfaction pendant 200 000 km. J'ai donc préféré monter les joints neufs dans la même position que ceux d'origine au lieu de suivre des on-dit basé sur d'autres véhicules et/ou des joints différents.

quels jeux radiaux avais-tu entre fusée et bagues intérieures?
Pas vérifié.
La dépose des butées axiales des demi-arbres était-elle vraiment nécessaire?
Les anciennes butées (bagues en alliage de cuivre) sont toujours sur les anciennes fusées. Elles n'ont pas été déposées.

Pourquoi n'as-tu pas profité du remplacement des fusées et roulements pour monter une entretoise te permettant de précontraindre correctement tes roulements?
Bonne question en effet.

J'ai voulu suivre à la lettre le manuel d'atelier du 300 Tdi afin de :

1) vérifier certains points de discussion (?) que j'avais eu avec j.f.

2) vérifier que la précharge dû au réglage au couple (fait correctement...je me suis bien appliqué) ne donnerait pas une précharge trop importante. Précharge trop importante ne pouvant être mise en valeur qu'en roulant (température et résistance à l'avancement). Et si cela est bon, il y aurait enfin sur le net quelqu'un (autre que LR) ayant suivit le réglage du manuel et qui donnerait ses impressions quand au résultat.

3) appliquer à la lettre le manuel, sans modifications. Cela ne m'empêchera pas dans le futur de faire un montage avec entretoises comme sur le Td5, mais entretoise calculée par moi même.

A+
Modifié en dernier par The Pater le 27/03/2007 9:19, modifié 1 fois.
Ingénieur :
Personne faisant un travail divinatoire de précision basé sur des informations peu fiables données par des personnes peu qualifiées, voire ignorantes.
=>, magicien, devin, sorcier
Avatar du membre
The Pater
Modérateur
Messages : 12254
Enregistré le : 25/08/2004 8:19
Localisation : 06°27'46"E 45°50'29"N

Message non lu par The Pater »

Pat à caisse a écrit : Image
Cela me semble bien sec au niveau des cannelures. Est-ce une impression ?

A+
Ingénieur :
Personne faisant un travail divinatoire de précision basé sur des informations peu fiables données par des personnes peu qualifiées, voire ignorantes.
=>, magicien, devin, sorcier
landlorraine

Message non lu par landlorraine »

Salut Pater,

Entre nous, et sans vouloir être indiscret, l'atelier dans le quel tu as fait le reportage, c'est le tient à la maison ou celui du boulot ??? Dans tout les cas félicitations.

A+
Répondre

Retourner vers « Transmissions »