Réfection d'un solénoïde de démarreur Valeo D9R

Bidouillages électriques, codes d'erreur ECU...
Règles du forum
En naviguant sur le site http://www.landroverfaq.com vous reconnaissez avoir lu ses Conditions d’Utilisation, vous déclarez les comprendre et vous acceptez d’y être lié de manière inconditionnelle. Si tel n'est pas le cas, merci de quitter immédiatement ce site.

Vous pouvez joindre autant d'images que nécessaire à vos messages A LA CONDITION EXPRESSE d'utiliser l'hébergement fourni par le site.

L'administrateur effacera systématiquement tout message contenant des photos hébergées chez Imageschack, Casimage, Wistiti ou tout autre hébergeur tiers sans sommation ni justification.

Réfection d'un solénoïde de démarreur Valeo D9R

Messagepar Mauresque » 13/05/2004 0:41

Les illustrations proposées ci-dessous sont pour la plupart des vignettes, cliquez les pour obtenir la photo en taille maximale (640x480, 50 ko par photo : supportable pour un modem !) dans une autre fenêtre (vous ne perdrez pas la FAQ).


Généralités


Vous actionnez la clef de contact pour démarrer : un bruit de claquement mécanique entre deux dents d'engrenage se fait entendre, suivi d'un sifflement strident de moteur électrique qui s'emballe mais votre moteur ne démarre pas ? Le solénoïde du lanceur de votre démarreur est certainement encrassé ou mort.

Je vous renvoie à l'excellente page de Philippe Boursin pour rentrer dans les détails croustillants de la vie intime des démarreurs (démarreurs à inertie, à commande positive manuelle, à solénoide... Vous deviendrez incollables sur le sujet.), je me contenterai juste de faire ici un petit rappel théorique sans prétention.

Le démarreur de votre véhicule est un moteur électrique qui sert à lancer le moteur en entrainant le volant moteur, il est placé le long du bloc moteur, près de la cloche d'embrayage. Pour d'évidentes raisons techniques (production d'électricité, surchauffe, durée de vie des roulements & paliers...) il n'est pas en prise permanente avec le moteur, mais seulement au moment du démarrage.

Image

Eclaté du DR9, en rouge ce qu'il faudra remplacer


1Solénoïde12Carcasse
2Plongeur & ressort de solénoïde13Roulement à rouleaux
3Nez du démarreur & palier14Goujons traversants
4Pignon d'engrenage du réducteur15Porte-balais
5Couronne de réducteur16Balais de bobinage de champ
6Tampon de caoutchouc17Balais d'induit
7Joint torique18Couvercle de porte-balais
8Fourchette19Carter de réducteur
9Ensemble roue libre & pignon lanceur20Vis à tête creuse
10Tampon de caoutchouc21Barrette de connexion
11Induit22Clavette de positionnement de carcasse


Quand on sollicite le démarreur via la clef de contact, trois phases se succèdent :

  • Vous tournez la clef : le pignon lanceur sort du nez du démarreur pour se mettre en prise avec le volant moteur. Sur les démarreurs modernes, la mise en mouvement du pignon lanceur est assurée par un solénoïde via un jeu de fourchette & de balancier. En gros, le solénoïde est un électro-aimant très puissant composé d'un corps cylindrique, d'un noyau plongeur et d'un ressort de rappel. Quand le cylindre est parcouru par un courant continu, le noyau plonge dans le cylindre, entraine dans sa course la fourchette qui par mouvement de balancier fait coulisser le pignon lanceur sur son axe. Quand on arrête d'alimenter électriquement le solénoïde, le ressort de rappel fait revenir le noyau plongeur à sa place initiale, ce qui par le jeu de balancier de la fourchette ramène également le pignon lanceur dans sa position de repos.
  • Quand le pignon lanceur est en prise avec le volant moteur, le moteur electrique du démarreur se met à tourner, entrainant le volant moteur qui lui même met en branle toute la chaine cinématique du moteur et permet son démarrage. Si le solénoïde est encrassé ou usé, la course du plongeur dans le cylindre sera freinée : le pignon lanceur n'aura pas eu le temps de se mettre en place correctement dans les dents du volant moteur quand le moteur électrique du démarreur va commencer à tourner, d'où le claquement et le sifflement dont je parlais au début.
  • Vous lachez la clef : le solénoïde n'est plus alimenté, le ressort de rappel remet noyau & fourchette dans leur position initiale donc le pignon lanceur se rétracte et le moteur électrique du démarreur arrête de tourner.


La pratique


La mise en pratique de la théorie ci-dessous développée est faite sur le démarreur d'un Defender 90" 200 TDI AM 1991. C'est un Valéo D9R-91 qui équipe de nombreux moteurs, notamment les premiers moteurs 200TDI de Defender/Range/Disco (les plus récents étant équipées de modèles Bosch).

Il est utile à l'occasion du démontage du démarreur de vérifier et remplacer si nécessaire les charbons du moteur du démarreur. Néanmoins, nous n'en traiterons pas ici, pour la bonne et simple raison qu'ils étaient nickel sur le démarreur autopsié pour l'occasion. Je suis certain que ça fera l'objet très rapidement d'un nouvel article ;)

L'outillage nécessaire

  • clefs plates mixtes fourche/oeil 7,8,10,13,17
  • clef à cliquet + 2 petites rallonges
  • douilles pour cliquet 10,13,17
  • nettoyant frein et/ou essence, graisse multipurpose, huile fine & dégrippant (WD40 ou ZEP45 feront l'affaire...), chiffons

Les pièces necessaires
  • RTC4978 = solénoïde
  • RTC4979 = ensemble plongeur/ressort de rappel/fourchette/axe de fourchette
Image
La séquence de travail

1/ stationner la voiture à plat de façon à pouvoir accéder librement au coté conducteur sur & sous la voiture, serrer le frein à main.

2/ débrancher la masse de la batterie sinon gare aux étincelles !

3/ déposer le capot pour travailler à l’aise, déposer de même le filtre à air et la durite d’air située boitier de filtre à air et boîtier d’aspiration dans l’aile.

4/ sur un Defender 200TDI, le démarreur est vraiment engoncé entre moteur & tablier, et il n'y a pas d'alternative pour le déposer que de le sortir par le haut. Le plus long du travail est donc de démonter tout ce qui gène pour sortir le démarreur :

  • déposer pare chaleur turbo (douille & plate 10)
  • déposer collier de maintien du tube de lubrification du turbo qui est repris sur l'entretoise vissée au collecteur d’admission (clefs 8 & 10 plates)
    Image
  • déposer l'entretoise vissée sur le collecteur d’admission (13 plate)
  • désolidariser pipe d’échappement coté turbo et coté silencieux intermédiaire. L'idéal serait déposer traverse centrale pour pourvoir déposer complètement la pipe d’échappement, l'accessibilité mécanique serait améliorée mais la manipulation est plus longue. Ces vis et écrous sont soumis à des fortes températures, et ont donc tendance à gripper facilement : ne pas hésiter à noyer de dégrippant dès le début des opérations (douilles & plates 13 & 17)
  • déposer tous les câbles qui aboutissent au démarreur, les repérer pour le remontage (plate 13). Ca y est, les alentours du démarreur sont dégagés, il ne reste plus qu'à le déposer.
  • déposer les 3 vis qui solidarisent nez de démarreur & cloche d’embrayage (17 plate & douille + rallonge, bon courage !)
  • faire reculer le démarreur entre moteur & tablier, puis une fois sous le turbo le faire pivoter d’1/4 de tour sur lui même de façon à avoir l'arrière du démarreur face à soi. Tirer ensuite vers soi en faisant attention de passer entre les canalisations d’huile, l’intérieur d’aile et le turbo.
    ImageImage
    Il est sorti, c’est un garçon ! Il s’appelle 29H0.
  • nettoyer le démarreur avec de l’essence ou nettoyant frein. Il est temps de poser démarreur sur l’établi et commencer à le désassembler
  • déposer le solénoïde (plate/douille 7)
    ImageImage
  • dépose barrette de connexion (clef plate ou pipe de 8 )
    Image
  • dépose 2 goujons traversants (clef plate/pipe 10) + vis à tête BTR (clef Allen 6). Il suffit de tirer sur le corps du démarreur pour désaccoupler le nez du démarreur & le mécanisme du lanceur qu’il contient du moteur du démarreur.)
    Image
  • ci dessous une vue éclatée du démarreur démonté. On remarquera sur la photo du noyau plongeur les traces d'usure sur le revêtement cuivré, qui suffisent à ralentir sa vitesse dans le solénoïde. Nettoyer le pignon du réducteur & remiser le moteur, démonter le mécanisme du lanceur, repérer l’emplacement des pièces neuves, tout nettoyer, graisser à l’huile fine : roue libre, palier, arbre du réducteur, portée hélicoïdale, noyau plongeur neuf, solénoïde neuf, graisser le pignon du réducteur & couronne à la graisse multipurpose.)
    ImageImage
  • ré-assembler le démarreur avec les pièces neuves, et remonter sur la voiture dans l’ordre inverse du démontage.
L'opération ne présente pas de difficulté technique particulière - si ce n'est le manque d'accessibilité des vis de fixation du démarreur à la cloche d'embrayage. Niveau durée de l'intervention à titre indicatif, en étant correctemennt outillé, il m'a fallu 2 heures pour déposer/reconditionner/remonter le démarreur en prenant le temps de faire des photos.

Sources documentaires .
  • L'automobile, site perso encyclopédique sur le sujet, par Philippe Boursin.
  • Land Rover Defender Spare Parts Catalogue édité par Land Rover.
  • Land Rover Defender Workshop Manual édité par Land Rover.
Avatar de l’utilisateur
Mauresque
Webmaster
 
Message(s) : 3836
Inscription : 06/05/2004 12:53
Localisation : Caromb, Vaucluse (84)

Messagepar Mauresque » 13/09/2004 18:38

N'hésitez pas à commenter cet article et/ou poser vos questions si dessous !

Pour celà, vous devez être enregistré et connecté avec le pseudo et le mot de passe que vous avez choisis. Si vous n'êtes pas encore enregistrés, rendez-vous ici, c'est rapide et gratuit !

Bonne navigation sur http://www.landroverfaq.com ;)
Avatar de l’utilisateur
Mauresque
Webmaster
 
Message(s) : 3836
Inscription : 06/05/2004 12:53
Localisation : Caromb, Vaucluse (84)

Messagepar hanzo59 » 29/04/2005 17:58

Salut

Mon disco 300 TDi 96 m'a encore fait une petite crasse:

Il n'a pas voulu démarrer ce midi le bougre, pas d'entrainement du démarreur, le clic clic typique!!!!
Puis dix minutes plus tard au 1/4 de tour le salaud, sans problème sans y toucher!!!

J'ai pas eu le temps d'avoir le reflexe de taper dessus.

Donc à priori le démareur :twisted: , ça tombe bien c le sujet ici!!!( Incroyable ce site!!!)

Le démontage est il plus simple sur un disco 300 TDi pour ceux qui l'ont déjà fait?
J'ai vu où se trouve la bête, difficile d'accés on dirait...
Pour la réfection, j'ai un plan à 80€ et en plus je crois qu'il peuvent en améliorer l'étanchéité.

Je pars dans une semaine pour un trip de 2000 Kms, faudrait pas qu'il me lache le con.

Merci

Sinon j'adore toujours cette putain de caisse!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
N'élève pas la voix mais prends le sabre le plus long...
Avatar de l’utilisateur
hanzo59
Habitué
 
Message(s) : 378
Inscription : 29/12/2004 12:46
Localisation : lille

Messagepar Klug » 29/04/2005 18:01

J'ai eu exactement le même problème du cliclic typique.
J'ai flippé exactement pareil.

Et j'ai essayé (merci WildBear) avec une batterie "en bon état" à la place de la batterie du 90. Résultat, démarrage immédiat, quart de tour, plus de cliclic et tout qui va bien.

Bref, du jour au lendemain la batterie ne suffisait plus à actionner le solénoïde et une batterie "en forme" a suffit à résoudre le problème.
Avatar de l’utilisateur
Klug
BOFH
 
Message(s) : 1768
Inscription : 06/05/2004 12:57
Localisation : Beaucaire

Messagepar hanzo59 » 29/04/2005 18:44

Merci Klug pour ta réponse

:wink: Mais ma batterie est neuve!!! :wink:

...
N'élève pas la voix mais prends le sabre le plus long...
Avatar de l’utilisateur
hanzo59
Habitué
 
Message(s) : 378
Inscription : 29/12/2004 12:46
Localisation : lille

Messagepar Mauresque » 30/04/2005 10:01

Si ta batterie est OK, commence par regarder si les connexions électriques du démarreur sont propres et bien serrées... sinon ben dépose du bazar et ouverture à l'établi :(

Je ne l'ai jamais fait sur un Disco 300TDI - donc pas d'une grande aide - mais à priori ce doit être le même binz vu que le démarreur est placé au même endroit, et que le tablier du Disco doit être un peu plus enveloppant que celui du Def.
In a world without walls and fences, who needs Windows and Gates ?
Avatar de l’utilisateur
Mauresque
Webmaster
 
Message(s) : 3836
Inscription : 06/05/2004 12:53
Localisation : Caromb, Vaucluse (84)

Messagepar hanzo59 » 30/04/2005 18:59

Bonjour, :)


J'ai regardé, il est assez accessible, il n'y a que trois vis, elles sont au dessus. Celle du fond sera la plus chiante et je pense pouvoir y acceder en passant au dessus et le sortir par dessus.

S'il me refait le coup une fois, il y a droit.

Je vous tiens au courant( c'est le cas de le dire).

Par contre, je me suis aperçu en matant de ce coté que la plaque de protection à la chaleur au dessus de la durite d'arrivé d'air avait rendu l'âme et trainait juste au dessus du démarreur, la pate de fixation à trois vis cassée....


Sinon, j'adore c'te putain de caisse!!!!!!!!!!!!!!!!

Merci.
N'élève pas la voix mais prends le sabre le plus long...
Avatar de l’utilisateur
hanzo59
Habitué
 
Message(s) : 378
Inscription : 29/12/2004 12:46
Localisation : lille

Messagepar Klug » 30/04/2005 19:04

hanzo59 a écrit:Par contre, je me suis aperçu en matant de ce coté que la plaque de protection à la chaleur au dessus de la durite d'arrivé d'air avait rendu l'âme et trainait juste au dessus du démarreur, la pate de fixation à trois vis cassée....

Pareil.
Avatar de l’utilisateur
Klug
BOFH
 
Message(s) : 1768
Inscription : 06/05/2004 12:57
Localisation : Beaucaire

Messagepar bastos » 02/05/2005 22:46

j ai heu le meme symptome sur mon 90 , apres avoir monter un demareur neuf :( toujour pareil !! , c'etait en faite le cable d emasse qui etait cuit .
essais de lui ramener une masse a l aide d un cable de demarage , on ne c est j amais .
bastos
Habitué
 
Message(s) : 257
Inscription : 02/06/2004 23:33

solénoïde

Messagepar se-ba33 » 02/03/2006 0:23

Salut le spécialiste,
Je suis tout nouveau sur le forum, je souhaite reaire mon démareur
c'est un VALEO D9R 105
Je souhaiterai avoir des conseils:
Est-ce le même solénoïde que sur le D9R-91 que tu décrit dans ta fiche ?
Où trouver les pièces ?

Merci pour ta réponse.
Amicalement.
se-ba33
 
Message(s) : 2
Inscription : 02/03/2006 0:09

Messagepar Mauresque » 02/03/2006 0:24

Je n'en ai hélas pas la moindre idée ! C'est monté sur quel véhicule ?
In a world without walls and fences, who needs Windows and Gates ?
Avatar de l’utilisateur
Mauresque
Webmaster
 
Message(s) : 3836
Inscription : 06/05/2004 12:53
Localisation : Caromb, Vaucluse (84)

démarreur D9R 105

Messagepar se-ba33 » 02/03/2006 19:20

C'est monté sur un UMM
Moteur peugeot XD3TE.
Sinon, où trouver des pièces détachées de démarreur?
Amicalement.
se-ba33
 
Message(s) : 2
Inscription : 02/03/2006 0:09

Messagepar Mauresque » 02/03/2006 19:21

Chez tous les détaillants en électricité automobile.
In a world without walls and fences, who needs Windows and Gates ?
Avatar de l’utilisateur
Mauresque
Webmaster
 
Message(s) : 3836
Inscription : 06/05/2004 12:53
Localisation : Caromb, Vaucluse (84)

Messagepar dominic violon » 23/07/2006 18:22

Salut Mau

Ton article sur lequel je tombe en faisant une recherche sur les démarreurs tombe à pic, mais je voudrais avoir tout de même vos avis.

Sur un RR V8 modèle 1990, je note depuis 3 mois environ, de façon aléatoire, pas à tous coups, au moment de la mise en action du démarreur un shuintement, couinement, grincement, qui depuis hier devitn vraiment systématique.

je sais qu'il est difficile de faire partager un bruit dans un thread.

Le démarreur, par bonheur continue de tourner, et le moulin part, mais je crains que ce soit le signe annonciateur de la mort prochaine.

Des idées ? Et puis, pour le démontage, est-ce dans les cordes d'un nul de base (clefs de 19, ai-je compris, mais avec de très long manches, sur une fosse ???).

A+
Bons Paysages à tous
dominic violon
Habitué
 
Message(s) : 233
Inscription : 02/06/2004 19:51
Localisation : 75, 77 et 11

Messagepar bastos » 23/07/2006 21:21

dominic violon a écrit:Salut Mau

Ton article sur lequel je tombe en faisant une recherche sur les démarreurs tombe à pic, mais je voudrais avoir tout de même vos avis.

Sur un RR V8 modèle 1990, je note depuis 3 mois environ, de façon aléatoire, pas à tous coups, au moment de la mise en action du démarreur un shuintement, couinement, grincement, qui depuis hier devitn vraiment systématique.

je sais qu'il est difficile de faire partager un bruit dans un thread.

Le démarreur, par bonheur continue de tourner, et le moulin part, mais je crains que ce soit le signe annonciateur de la mort prochaine.

Des idées ? Et puis, pour le démontage, est-ce dans les cordes d'un nul de base (clefs de 19, ai-je compris, mais avec de très long manches, sur une fosse ???).

A+

se bruit la je le conait bien c ets un signe avant coureur de mal chance , mais il est tres simple de sans debarasser .


















il faut eloigner l obget complet qui apporte la malchance , donc puremen pour t aider je suis pres a ten debarasser , benevolement bien sur :lol:
bastos
Habitué
 
Message(s) : 257
Inscription : 02/06/2004 23:33

Messagepar Mauresque » 24/07/2006 0:18

Dom > ton bruit n'existe que quand le démarreur tourne ? Si oui, il y a fort à parier que tu as un palier ou roulement supportant le rotor qui commence à gripper ou ne plus touner rond...

Seul un démontage te permettra d'en avoir le coeur net, à priori rien de trop compliqué même si je n'ai aucune idée de comment ça se fait sur un V8.

Juste un truc à ne pas oublier : débranche la batterie avant de commencer à bricoler le démarreur, s'il est toujours alimenté alors que tu démonte et que tu mets accidentelement la chose en cours jus (genre ta clef en train de dévisser la borne + vient caresser la caisse qui est à la masse...) tu as un risque réel d'incendie, j'ai failli mettre le feu au 300TDI de mon paternel comme ça !
In a world without walls and fences, who needs Windows and Gates ?
Avatar de l’utilisateur
Mauresque
Webmaster
 
Message(s) : 3836
Inscription : 06/05/2004 12:53
Localisation : Caromb, Vaucluse (84)

Messagepar dominic violon » 24/07/2006 4:00

bastos a écrit:il faut eloigner l obget complet qui apporte la malchance , donc puremen pour t aider je suis pres a ten debarasser , benevolement bien sur :lol:


Tu es donc prêt, gratuitement, à venir me démonter le démarreur et à me le remplacer par un neuf ?

C'est bien ça ? Il y a un paquet de témoins de cette superbe proposition qui t'honore

Bon d'accord, je te paye le café.


:D :D :D :D



P.S Bon sérieux Seb, j'ai eu le malheur de faire un AR Paris Bourges et un AR Paris Carcassonne, il n 'y a pas très longtemps avec l'objet que tu évoques, et là j'ai craqué ... je le garde ... (j'avais trouvé un acquéreur qui ne m'en a d'ailleurs pas voulu de mon revirement, et je suis finalement content de ma décision, car je me vois mal le lui avoir vendu, et puis 15 jours après le gars m'appeler pour se plaindre de cette longue plainte déchirante du démarreur ou carrément de son silence au bord de la route ou du chemin, en vrac).

Donc mi Août, révision des 5.000, changement du démarreur, installation d'un 8 en 1 ... Ca va miauler ...
Dernière édition par dominic violon le 24/07/2006 4:09, édité 2 fois.
Bons Paysages à tous
dominic violon
Habitué
 
Message(s) : 233
Inscription : 02/06/2004 19:51
Localisation : 75, 77 et 11

Messagepar dominic violon » 24/07/2006 4:05

Mauresque a écrit:Dom > ton bruit n'existe que quand le démarreur tourne ?


Oui, Mau, manifestement, le démarreur ne tourne plus bien rond, il vrille dans sonmouvement de rotation et c'est très certainement des roulements ou palier qui partent en c ... lles. Je suis bien rentré hier, mais j'avais la trouille de rester en rade à 250 bornes de Paris, loin de mes bases ... Finalement, le démarreur (j'ose pas imaginer son état, je ne l'ai encore jamais changé et il a entre 318.000 et 280.000 Km dans le stator) a fait son boulot et je n'ai pas coupé le moteur lorsqu'il a fallu que je fasse le plein à mi-chemin ...

Quand il sera démonté, je vais le garder celui-là ...



Mauresque a écrit:un truc à ne pas oublier : débranche la batterie avant de commencer à bricoler le démarreur, s'il est toujours alimenté alors que tu démonte et que tu mets accidentelement la chose en cours jus (genre ta clef en train de dévisser la borne + vient caresser la caisse qui est à la masse...) tu as un risque réel d'incendie


:shock:

Taing, tu fais bien de me le dire, je n'y aurais pas pensé comme ça !!!!!!
Bons Paysages à tous
dominic violon
Habitué
 
Message(s) : 233
Inscription : 02/06/2004 19:51
Localisation : 75, 77 et 11

Messagepar Mauresque » 24/07/2006 9:18

Si tu as des envies de DIY Dominique sans pour autant verser dans la dissection avancée de démarreur, un spécimen pour V8 neuf (pas reconditionné) et de marque (Denso) ne coute presque rien chez nos amis britons (une 100aine d'€ chez Paddock) ;)
In a world without walls and fences, who needs Windows and Gates ?
Avatar de l’utilisateur
Mauresque
Webmaster
 
Message(s) : 3836
Inscription : 06/05/2004 12:53
Localisation : Caromb, Vaucluse (84)

Messagepar dominic violon » 24/07/2006 12:18

Mauresque a écrit:Si tu as des envies de DIY Dominique sans pour autant verser dans la dissection avancée de démarreur, un spécimen pour V8 neuf (pas reconditionné) et de marque (Denso) ne coute presque rien chez nos amis britons (une 100aine d'€ chez Paddock) ;)


C'est pas très bon pour moi d'aller traîner chez les Paddocks, mattsavage, rimmerrbos, bearmach and co ...

C'est pas très bon, quand je vois la marge que certains peuvent se faire ...

Mais, j'y vais avec plaisir, tout de même.

Pour un RR V8 injection fil chaud, 1990, plutôt que le Denso à 65 £, je dirai "Starter motor - new - Genuine Land Rover by Bosch - 3.9 V8 EFI" à 125 £

Je vais d'abord vérifier comment ça se sort et se remet ce truc avant de faire le DIY

A+
Bons Paysages à tous
dominic violon
Habitué
 
Message(s) : 233
Inscription : 02/06/2004 19:51
Localisation : 75, 77 et 11

Suivant

Retour vers Electricité • Electronique

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité