ecrou de bielle pendante

Régler un boitier de direction, remplacer des rotules, silentblocs de barre panhard...
Règles du forum
En naviguant sur le site http://www.landroverfaq.com vous reconnaissez avoir lu ses Conditions d’Utilisation, vous déclarez les comprendre et vous acceptez d’y être lié de manière inconditionnelle. Si tel n'est pas le cas, merci de quitter immédiatement ce site.

Vous pouvez joindre autant d'images que nécessaire à vos messages A LA CONDITION EXPRESSE d'utiliser l'hébergement fourni par le site.

L'administrateur effacera systématiquement tout message contenant des photos hébergées chez Imageschack, Casimage, Wistiti ou tout autre hébergeur tiers sans sommation ni justification.

Re: ecrou de bielle pendante

Messagepar bisnouk » 29/07/2008 9:38

Normand 1400 a écrit:D'où l'intérêt, pour ceux qui ne disposent pas d'un équipement lourd et surtout onéreux, de procéder par desserrage de l'écrou.


Finalement, c'était pas une si mauvaise idée de redonner cette info glanée à l'époque sur l'autre forum, pendant un moment j'ai eu peur d'avoir encore écrit une co**erie
8)
L'instrumentation, c'était aussi : Image
Avatar de l’utilisateur
bisnouk
Habitué
 
Message(s) : 1925
Inscription : 21/11/2005 15:53
Localisation : Avignon

Re: ecrou de bielle pendante

Messagepar The Pater » 29/07/2008 9:57

Normand 1400 a écrit:
.....
non, les bossages ne sont pas "finis" et c'est bien cela qui pose problème.

.....

En outre, les décolleurs ne prennent pas sur les bossages, ce qui résout de fait le problème :wink:,

......



T'es sûr que les décolleurs ne prennent pas sur les bossages ? Tous les décolleurs, non...... mais celui de la taille adéquate, oui.

Tu peux aussi utiliser les décolleurs pour maintenir serré les griffes d'extracteur......

A+
Ce n'est pas parce que "j'ai toujours fait comme ça" que c'est "la bonne façon de faire"

Ce n'est pas parce que l'erreur se propage qu'elle devient vérité (Mahatma Gandhi)

Je ne réponds plus à des questions techniques posées en MP.
Avatar de l’utilisateur
The Pater
Habitué
 
Message(s) : 9567
Inscription : 25/08/2004 8:19
Localisation : 06°27'46"E 45°50'29"N

Re: ecrou de bielle pendante

Messagepar Normand 1400 » 29/07/2008 11:15

The Pater a écrit:T'es sûr que les décolleurs ne prennent pas sur les bossages ? Tous les décolleurs, non...... mais celui de la taille adéquate, oui.

Tu peux aussi utiliser les décolleurs pour maintenir serré les griffes d'extracteur......

A+


Au cas où tu aurais pas remarqué, j'ai un faible prononcé pour les extractions Rock'n'roll... :D

Tu as la place de faire prendre le décolleur sur la face supérieure de la bielle. L'un des miens passe et se positionne correctement.

Le problème est que sa puissance n'est que de deux tonnes ; donc je n'ai pas pris le risque.

Pour ceux qui tenteraient l'expérience (ça doit passer sur une bielle pendante dont le cône d'assemblage n'est pas oxydé, mais ça doit être rare) il faut éviter d'enfoncer le décolleur trop profondément, car on détériore la lèvre du joint pare-poussière du boîtier de direction.

Si tu fais prendre le décolleur sur les bossages, tu le fais porter sur un point ou presque ; donc tu risques d'arracher ou de déformer l'outil, car il porte sur son bord aminci, qui n'est pas conçu pour...

Tu verras sur les photos, l'arrondi des bossages de la bielle est beaucoup trop prononcé ; cela fait travailler les extracteurs dans des conditions déplorables qui provoquent des dégâts de part et d'autre.

Vu le prix de ces outils, j'y fais gaffe... 8)

Je suis persuadé que c'est la principale raison des échecs rencontrés par ceux qui ont essayé la méthode classique.

Je n'ai pas utilisé de décolleur pour brider les griffes de l'extracteur, mais j'aurais pu ; j'ai une flopée de brides dans mon fouillis et j'ai fini par trouver la bonne.

De toutes façons, après avoir retaillé les bossages, l'extracteur a fonctionné normalement, c'est à dire qu'il n'a plus du tout ripé. J'ai simplement serré la bride par précaution, dès que l'effort a dépassé 1,5 tonnes.

L'un des avantages du vérin est, de par son confort d'utilisation (pour situer les idées, le couple de serrage de la vis de vérin n'a même pas atteint 15 N.m) et sa progressivité, de visualiser les déformations des outils et des pièces ; on perçoit mieux l'intensité des efforts (de plus, de petits craquements se font toujours entendre) et donc le danger... :evil:

C'est d'ailleurs la raison pour laquelle j'ai investi dans cet outil très particulier : entre les extracteurs qui me sautaient dans la tronche et/ou qui cassaient sans crier gare, les clés qui ripaient (bonjour les blessures aux mains) et les chalumeaux qui mettent le feu là où on ne s'y attend pas, j'en ai eu marre de galérer et de me flanquer la trouille... :oops:
Avatar de l’utilisateur
Normand 1400
Habitué
 
Message(s) : 897
Inscription : 12/01/2006 14:16
Localisation : Pays de Caux profond

Re: ecrou de bielle pendante

Messagepar Normand 1400 » 29/07/2008 11:34

Flûte! J'aurais pu faire un seul message... Tant pis!

bisnouk a écrit:Finalement, c'était pas une si mauvaise idée de redonner cette info glanée à l'époque sur l'autre forum, pendant un moment j'ai eu peur d'avoir encore écrit une co**erie
8)


Que nenni! :wink:

C'est le charme de ce forum, non? :sm3:

D'ailleurs, je vais mesurer la conicité de l'assemblage et évaluer ce qui se passe quand on vire l'écrou... :sm11:

De plus, j'ai l'impression qu'en marche normale (et plus encore en TT) les efforts mécaniques dans cette bielle sont colossaux. Pour s'en convaincre, il suffit de voir l'effort qu'il faut exercer -alors que la tringlerie de direction est débranchée- pour faire tourner le volant en tirant sur la bielle pendante...

Donc un assemblage, même fortement corrodé, ne doit pas résister des siècles aux efforts et aux micro-mouvements qui apparaissent une fois l'écrou desserré...

Heureusement que mon outillage d'extraction sert à d'autres usages ; j'aurais pu prendre les boules!!! :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Normand 1400
Habitué
 
Message(s) : 897
Inscription : 12/01/2006 14:16
Localisation : Pays de Caux profond

Re: ecrou de bielle pendante

Messagepar The Pater » 29/07/2008 11:46

Normand 1400 a écrit:Le problème est que sa puissance n'est que de deux tonnes ; donc je n'ai pas pris le risque.


Le décolleur hydraulique montré ci-dessus est de 8 tonnes.

Si tu fais prendre le décolleur sur les bossages, tu le fais porter sur un point ou presque ; donc tu risques d'arracher ou de déformer l'outil, car il porte sur son bord aminci, qui n'est pas conçu pour...


Pour avoir essayé de retirer des bagues de roulement ne prenant que sur une très faible partie du décolleur...en utilisant l'effort proche du maxi.....parceque j'avais oublié d'enlever une pièce :lol: , cela tient....


Je suis persuadé que c'est la principale raison des échecs rencontrés par ceux qui ont essayé la méthode classique.


L'un des principaux problème des extracteurs à vis et que quand tu tournes la vis pour pousser tu induis un couple, dû au frottement dans les filets, qui fait tourner l'extracteur. Plus l'effort d'extraction est important, plus le couple devient important. Les griffes se tordent, même si on essaie de retenir l'extracteur. D'où, si la prise est mal fichue, comme les bossages cités, les griffes vont riper facilement.
Il ne faut pas oublier de lubrifier le filet avant utilisation et de ne pas laisser trainer l'extracteur car les poussières vont de coller aux filets et augmenter le couple.

Tandis qu'avec l'hydraulique, lorsque tu visses avec le petit doigt l'axe poussant avec le piston, le couple induit est faible, très faible et les griffes ne sont soumis qu'à un effort de traction.

Je me suis assez pris la tête avec des extracteurs à vis qui ripaient pour prendre un extracteur hydraulique dès que je peux.


De toutes façons, après avoir retaillé les bossages, l'extracteur a fonctionné normalement,


Bonne initiative. Un peu de peinture lors du remontage pour protéger contre la corrosion....

A+
Ce n'est pas parce que "j'ai toujours fait comme ça" que c'est "la bonne façon de faire"

Ce n'est pas parce que l'erreur se propage qu'elle devient vérité (Mahatma Gandhi)

Je ne réponds plus à des questions techniques posées en MP.
Avatar de l’utilisateur
The Pater
Habitué
 
Message(s) : 9567
Inscription : 25/08/2004 8:19
Localisation : 06°27'46"E 45°50'29"N

Re: ecrou de bielle pendante

Messagepar The Pater » 29/07/2008 11:57

Normand 1400 a écrit:D'ailleurs, je vais mesurer la conicité de l'assemblage et évaluer ce qui se passe quand on vire l'écrou... :sm11:


Plus l'angle du cône est faible, plus l'effort de serrage de l'écrou se transforme en un effort radial important....très très important.

D'où l'importance de serrer l'écrou au bon couple (avec une clef dynamométrique...) avec un peu de graisse dans les cannelures pour faciliter le démontage par la suite

A+
Ce n'est pas parce que "j'ai toujours fait comme ça" que c'est "la bonne façon de faire"

Ce n'est pas parce que l'erreur se propage qu'elle devient vérité (Mahatma Gandhi)

Je ne réponds plus à des questions techniques posées en MP.
Avatar de l’utilisateur
The Pater
Habitué
 
Message(s) : 9567
Inscription : 25/08/2004 8:19
Localisation : 06°27'46"E 45°50'29"N

Re: ecrou de bielle pendante

Messagepar Normand 1400 » 29/07/2008 12:05

The Pater a écrit:Pour avoir essayé de retirer des bagues de roulement ne prenant que sur une très faible partie du décolleur...en utilisant l'effort proche du maxi.....parceque j'avais oublié d'enlever une pièce :lol: , cela tient....


Tu as eu de la chance... J'en ai cassé un une fois. Ce n'était pas du Facom, mais presque, pourtant.

The Pater a écrit:L'un des principaux problème des extracteurs à vis et que quand tu tournes la vis pour pousser tu induis un couple, dû au frottement dans les filets, qui fait tourner l'extracteur. Plus l'effort d'extraction est important, plus le couple devient important. Les griffes se tordent, même si on essaie de retenir l'extracteur. D'où, si la prise est mal fichue, comme les bossages cités, les griffes vont riper facilement...

Tandis qu'avec l'hydraulique, lorsque tu visses avec le petit doigt l'axe poussant avec le piston, le couple induit est faible, très faible et les griffes ne sont soumis qu'à un effort de traction.

Je me suis assez pris la tête avec des extracteurs à vis qui ripaient pour prendre un extracteur hydraulique dès que je peux.


Exact. Malheureusement, une fois qu'on a goûté à ce genre d'outils, on ne les lâche plus...

Encore hier soir, pour virer la demi coquille supérieure de la rotule de bielle pendante, vu la corrosion avancée de l'ensemble, il a fallu pousser presque deux tonnes à la presse sur cette pièce minuscule pour que ça sorte.

Je me serais mal vu me faire c--er à faire ça, la bielle en place sur le 4x4.

Je vais essayer de mettre les tofs en ligne cette semaine.

Rien que pour le fun! :wink:
Avatar de l’utilisateur
Normand 1400
Habitué
 
Message(s) : 897
Inscription : 12/01/2006 14:16
Localisation : Pays de Caux profond

Re: ecrou de bielle pendante

Messagepar Normand 1400 » 29/07/2008 12:24

tinkerland a écrit:La première fois que j'ai été confronté au problème comme j'allais chez le concessionnaire du coin j'ai interrogé le chef d'atelier très sympa qui ma montré un outil hydraulique à 8000 francs de l'époque...


J'avais zappé ton inter...

Je ne sais pas ce que le gars t'a montré, mais ça me semble très très cher...

En ce qui me concerne (je ne suis pas Chrésus, je cherche juste à mécaniquer efficacement dans la joie et la bonne humeur sans y laisser un doigt ou une main) l'artillerie que j'ai acquise sur plus de 15 ans ne représente même pas cette somme...

Bon d'accord, de par mon boulot, j'ai bénéficié de prix de pros.

En outre, le retour sur investissement est très rapide, surtout sur des engins comme les nôtres où il est possible (et passionnant) de tout refaire et ce ad vitam eternam.
Avatar de l’utilisateur
Normand 1400
Habitué
 
Message(s) : 897
Inscription : 12/01/2006 14:16
Localisation : Pays de Caux profond

Re: ecrou de bielle pendante

Messagepar Jeanus » 29/07/2008 12:25

Normand 1400 a écrit:Jeanus,

à la louche, tu as attendu combien de temps (ou roulé combien de bornes) avant que la bielle ne se décolle?

.



Salut.

De mémoire sur le 90, le we d'aprés (100-150 km), la bielle était démonté. Par contre pour le RR qui n'avait pas eu un entretient correct, plusieurs semaines alors que le disco, qlqs Km (30-50) auront suffit.
Avatar de l’utilisateur
Jeanus
Habitué
 
Message(s) : 18
Inscription : 01/03/2006 13:04
Localisation : Somme (80)

Re: ecrou de bielle pendante

Messagepar Normand 1400 » 29/07/2008 12:45

Jeanus a écrit:Salut.

De mémoire sur le 90, le we d'aprés (100-150 km), la bielle était démonté. Par contre pour le RR qui n'avait pas eu un entretient correct, plusieurs semaines alors que le disco, qlqs Km (30-50) auront suffit.


Edifiant...

En tous cas, la méthode gagne à être mise en valeur. :wink:

J'ai été surpris de l'importance de la corrosion dans le plan d'assemblage de la bielle et dans la rotule elle-même (qui n'avait qu'un très léger jeu, pourtant). J'aurais tendance à conclure que ces organes sont très vulnérables, car sujets à une corrosion importante liée à leur exposition sous le véhicule et qu'ils méritent un entretien régulier.

D'ailleurs cela se traduit, comme tu l'indiques, par un temps de déblocage beaucoup plus long sur un véhicule dont l'entretien a été négligé.

Même un maniaque de l'entretien comme moi s'est fait piéger :twisted: . Pourtant, je connaissais bien ces montages sur d'autres matériels...

De la même veine, j'ai failli ne pas pouvoir extraire la cuvette supérieure de la rotule de bielle tellement elle était corrodée. La douille de poussée n'avait plus qu'un ou deux dixièmes de contact avec la cuvette...

Si la cuvette avait cédé sous l'effort, là, j'y aurais passé un peu plus de temps...

De même, la partie du logement qui guide la cuvette inférieure a tellement souffert de la corrosion que la pièce neuve a maintenant un jeu radial excessif. En toute rigueur, je devrais changer la bielle...

Super! :evil:

Du coup, j'ai abandonné l'idée de monter un graisseur sur la rotule. Je déposerais et démonterais régulièrement l'ensemble pour tout vérifier et regraisser...

A ce propos, si le Pater a dans ses petits papiers l'équivalent de la Duckhams (n°10 de mémoire) préconisée par le constructeur, je suis preneur... :sm11:

Je gagnerais mon temps et mon argent!
Avatar de l’utilisateur
Normand 1400
Habitué
 
Message(s) : 897
Inscription : 12/01/2006 14:16
Localisation : Pays de Caux profond

Re: ecrou de bielle pendante

Messagepar Jeanus » 29/07/2008 13:47

Je peux quand même apporter une petite précision : a chaque fois que la bielle pendante c'est débloquée "facilement et rapidement", le boîtier de direction (ou la pompe) avait une fuite et huilé correctement l'axe du boîtier et la bielle.
Avatar de l’utilisateur
Jeanus
Habitué
 
Message(s) : 18
Inscription : 01/03/2006 13:04
Localisation : Somme (80)

Re: ecrou de bielle pendante

Messagepar Francky » 29/07/2008 14:04

tinkerland a écrit:Une solution simple pour démonter la bielle pendante :
La mettre sous tension à l'aide d'un extracteur (Facom U35 par exemple ou autre) après déserrage de l'écrou
Protéger le boitier de direction et surtout son joint d'étanchéité avec une plaque "genre" amiante (que les plombiers utilisent pour souder sans bruler la peinture des murs mais je ne connais ni le nom ni la matière)
Chauffer localement (en un seul endroit) au chalumeau (avec un bec de 1200 par exemple)jusqu'à ce que l'on entende le clong caractéristique de la pièce qui se décolle et le tour est joué....simple et rapide ; oui je sais il faut avoir un chalumeau ou un bon copain qui en possède un


Je déconseille vivement cette méthode qui m'a valu une réfection complète de mon boitier de direction... :sm4:
Francky
Habitué
 
Message(s) : 492
Inscription : 11/10/2005 17:56
Localisation : Ardèche

Re: ecrou de bielle pendante

Messagepar The Pater » 29/07/2008 14:37

Normand 1400 a écrit:Du coup, j'ai abandonné l'idée de monter un graisseur sur la rotule. Je déposerais et démonterais régulièrement l'ensemble pour tout vérifier et regraisser...

A ce propos, si le Pater a dans ses petits papiers l'équivalent de la Duckhams (n°10 de mémoire) préconisée par le constructeur, je suis preneur... :sm11:

Je gagnerais mon temps et mon argent!



Travaillant dans une multinational qui fait aussi des rotules, je connais l'une des meilleures graisses pour l'application. Enfin celle qui est arrivé première dans le classement des graisses testées en 1995-1996 pour l'application rotules. C'est celle que je préconise pour le regraissage des croisillons et arbres de transmission.

Quand à Duckhams.....racheté par BP en 1969...a souffert quand BP a acheté Castrol en 2000, mais reste une marque utilisée par BP dans les pays de des ex-colonies. Désolé, mais nous en France, pas avoir les archives concernant cette graisse.

Dans le manuel de la série III et les premiers "DEF" (ne tapez pas !) , LR indique Duckham LB 10. En Thailand, ils proposent de la LBM-10 et la différence serait le M pour MoS2. On peut déduire que la LB_10 n'est autre qu'une lithium/huile mineral de consistance NLGI 2.

Mais si on regarde les précos LR tu avais aussi :

BP Energrease L2 : Lithium/Huile minerale NLGI 2.... avec un pas bon pouvoir anticorrosion (0-1 au test SKF EMCOR à l'eau distillée). Graisse obsolète. 100 mm²/s @40°C

CASTROL LM Grease : existe toujours : est une lithium/huile minérale NLGI 2, 150 mm²/s @40°C

SHELL Retinax A : graisse multi usage lithium/huile minérale NLGI 2 200mm²/s@40°C . Graisse obsolète, dite graisse automobile.

ESSO Multi purpose grease H : graisse multi usage lithium,calcium/huile minerale NLGI 2 130 mm²/s@40°C, avec additfs extrême pression. Graisse obsolète, dite graisse automobile

MOBIL Mobilgrease MP : encore une graisse automobile multi usage obsolète, lithium/huile minerale 150 mm²/s@40°C

FINA (aujourd'hui TOTAL) Marson HTL 2 : j'ai pas retrouvé de caracteristiques, mais les MARSON sont des des graisses à base de Lithium et le 2 indique une NLGI 2.

Puis la dernière : TEXACO (CHEVRON...) All purpose grease : graise multi usage : pas de data.

Ensuite LR indiquera : graisse lithium multiusage de consistance NLGI 2.

Grosso modo, les graisses préconisées étaient toutes des graisses multi usage d'entrée de gamme..... :wink:

A+
Ce n'est pas parce que "j'ai toujours fait comme ça" que c'est "la bonne façon de faire"

Ce n'est pas parce que l'erreur se propage qu'elle devient vérité (Mahatma Gandhi)

Je ne réponds plus à des questions techniques posées en MP.
Avatar de l’utilisateur
The Pater
Habitué
 
Message(s) : 9567
Inscription : 25/08/2004 8:19
Localisation : 06°27'46"E 45°50'29"N

Re: ecrou de bielle pendante

Messagepar Normand 1400 » 30/07/2008 8:34

The Pater a écrit:Enfin celle qui est arrivé première dans le classement des graisses testées en 1995-1996 pour l'application rotules. C'est celle que je préconise pour le regraissage des croisillons et arbres de transmission.


Je m'y attendais...

Comme ça, le doute est levé. :wink:

Jeanus a écrit:a chaque fois que la bielle pendante c'est débloquée "facilement et rapidement", le boîtier de direction (ou la pompe) avait une fuite et huilé correctement l'axe du boîtier et la bielle.


Donc c'est bien la propension de l'assemblage conique bielle/arbre du boîtier de direction à récupérer puis à stocker dans les interstices des cannelures tout ce qui coule (eau qui corrode ou huile qui protège) qui détermine le comportement de l'ensemble au démontage.

Un épaulement judicieusement placé (en partie haute of course) avec joint d'étanchéité torique (comme sur la poulie de distribution) aurait évité bien des désagréments. :evil:
Avatar de l’utilisateur
Normand 1400
Habitué
 
Message(s) : 897
Inscription : 12/01/2006 14:16
Localisation : Pays de Caux profond

Re: ecrou de bielle pendante

Messagepar Gabrielle » 30/07/2008 9:30

Bonjour,

Il semble que le travail de desassemblage de ces pieces soit connu. Pas mal de vendeurs de pieces vendent le boitier et son bras assemblés. Alors certes, pour changer juste le joint....... :roll:
Gemini Powered.
Gabrielle
Habitué
 
Message(s) : 1596
Inscription : 18/02/2005 13:00
Localisation : Gap 05.

Re: ecrou de bielle pendante

Messagepar Normand 1400 » 31/07/2008 22:56

Voici un peu de texte :sm11: et quelques photos...

On commence par extraire la queue de rotule de la timonerie :

Image

Image


Voici l'extracteur en "U" dont je parlais précédemment. Lui, pour le casser, il faut vraiment être agacé :mrgreen: :

Image


Ensuite, un billet d'humeur, ou comment se prendre la tête avec la vis de fixation de la barre Panhard... Véhicule au sol, la vis ne sort pas. Sur la photo de droite, on voit que la vis est bloquée par le pont. Et à gauche, après avoir levé l'avant, elle sort :twisted: :

Image

Vive le Hi-lift :

Image


Ensuite, voici le juge de paix sur la manière dont la rondelle frein est rabattue (un coup sur la bielle et un coup sur l'écrou) et peut, en toute sécurité -si elle est bien repliée :mrgreen: - maintenir freiné un écrou desserré d'un tour :

Image

Image


Afin de ne pas forcer sur l'antivol de direction et la servo-direction lorsqu'on desserre l'écrou de blocage de la bielle pendante, mieux vaut utiliser un bastaing (il est inutile d'essayer de bloquer la bielle avec un malheureux goujon vissé dans le filetage du boîtier de direction apparemment prévu à cet effet) :

Image


Venons-en aux bossages d'extraction de la bielle. Leur forme est beaucoup trop arrondie et les griffes de l'extracteur s'écartent inévitablement sous l'effet de la poussée :

Image


Mieux vaut leur redonner une forme adéquate :

Image


Ainsi, l'extracteur bénéficie d'une prise normale :

Image


Sur véhicule, ça donnait ceci :

Image


Voici l'ensemble extracteur + vérin en place. Le vérin est le bidule horizontal ; après avoir mis l'ensemble en tension avec la vis (verticale) de l'extracteur, on actionne la vis horizontale du vérin. La démultiplication est telle que l'effort de l'opérateur vaut peanuts. Et le mouvement, d'une extrême douceur, parfaitement dans l'axe du montage, reste en permanence sous contrôle, puisqu'aucun couple parasite dû au serrage de la vis d'extracteur ne vient perturber l'extraction :

Image


Et un gros plan sur le bridage des griffes, pour assurer le coup :

Image


Pour gérer avec précision la montée en pression du vérin, dont la puissance détruirait l'extracteur car elle est lui est cinq fois supérieure, je vérifie au manomètre de la presse et je règle la clé dynamométrique en conséquence. Ici, réglage de la clé pour ne pas dépasser 4 tonnes de poussée (l'extracteur est donné pour 6 tonnes). Sinon le durcissement du couple délivré par la clé correspondait à un pas de 500 kg, d'où la possibilité d'indiquer à ceux qui veulent choisir le bon extracteur, que la bielle s'est décollée entre 2,5 et 3 tonnes. En misant sur un extracteur de 6 tonnes, c'est donc largement suffisant :

Image


Je posterai les tofs de la réfection de la rotule à titre de complément de l'article déjà existant à ce sujet. Plutôt que de redire ce qui a déjà été dit, j'essaierai de montrer les dégâts de la corrosion.
Avatar de l’utilisateur
Normand 1400
Habitué
 
Message(s) : 897
Inscription : 12/01/2006 14:16
Localisation : Pays de Caux profond

Re: ecrou de bielle pendante

Messagepar Mauresque » 31/07/2008 23:42

J'avais jamais vu les parois d'une fosse carrelées, c'est aussi pour ça que j'adore ce garçon 8)

Merci pour le roman-photo ;)
In a world without walls and fences, who needs Windows and Gates ?
Avatar de l’utilisateur
Mauresque
Webmaster
 
Message(s) : 3836
Inscription : 06/05/2004 12:53
Localisation : Caromb, Vaucluse (84)

Re: ecrou de bielle pendante

Messagepar Normand 1400 » 01/08/2008 7:42

Mau, tu me déçois beaucoup... :lol:

La fosse est de fabrication maison, of course, et le fond (que tu ne vois pas) est bien sûr peint en blanc...

J'ai pas envie de me salir, moi! :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Normand 1400
Habitué
 
Message(s) : 897
Inscription : 12/01/2006 14:16
Localisation : Pays de Caux profond

Re: ecrou de bielle pendante

Messagepar Gabach » 01/08/2008 8:04

Y a pas a dire, quand il faut il faut !!!
(Un jour j'aurais ma fosse, ou mon pont quatre colonnes :sm2: )
Qui veut faire de grandes choses doit penser fortement au détail ... " Paul Valéry
Avatar de l’utilisateur
Gabach
Habitué
 
Message(s) : 1172
Inscription : 20/07/2004 17:12
Localisation : Grands Causses, Pays Templier

Re: ecrou de bielle pendante

Messagepar The Pater » 01/08/2008 9:00

Gabach a écrit:(Un jour j'aurais ma fosse, ou mon pont quatre colonnes :sm2: )


Moi aussi, un jour j'aurais ma fosse.... un jour......

A+
Ce n'est pas parce que "j'ai toujours fait comme ça" que c'est "la bonne façon de faire"

Ce n'est pas parce que l'erreur se propage qu'elle devient vérité (Mahatma Gandhi)

Je ne réponds plus à des questions techniques posées en MP.
Avatar de l’utilisateur
The Pater
Habitué
 
Message(s) : 9567
Inscription : 25/08/2004 8:19
Localisation : 06°27'46"E 45°50'29"N

PrécédentSuivant

Retour vers Direction

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité